Catherine Dorion

cat.jpg

Catherine Dorion a grandi dans St-Jean-Baptiste à Québec à faire des batailles de roches et à marcher nu-pieds l’été et à se pitcher dans la neige du toit des maisons l’hiver et à lancer des fruits étranges à la tronche des ivrognes du haut d’un arbre au parc des ivrognes sur Richelieu.

Puis elle est arrivée au Conservatoire de Québec et en est ressortie trois ans plus tard six ans plus vieille.

Elle a été nominée au Gala des Masques (2007) pour le prix Révélation de l’année pour sa performance dans « Les Combustibles »  au Théâtre du Trident. En 2009, elle slammait aux Francofolies de Montréal aux côtés de Queen Ka et se tenait parmi les cinq derniers finalistes au Grand Slam au Lion d’or. Elle est l’auteure de Viva Pinoshit!, une pièce de théâtre politique qui a enflammé le théâtre Premier Acte à Québec en avril dernier. Sa compagnie de création clownesque, le Soucide collectif, a produit au Théâtre Périscope en 2008 un spectacle cinglant, « Quand le sage pointe la lune, le fou regarde le doigt », qui, sa foi, a été un succès assez pas mal hot. Elle incarne, depuis 2004, une indomptable jeune excentrique dans « L’Auberge du Chien noir » à la SRC et a joué dans l’émission jeunesse « Le Club des doigts croisés », toujours à Radio-Canada.

Elle est polyglotte et mène, parallèlement à sa carrière artistique, une vraie vie d’intello, diplomée qu’elle est d’un bac en Relations internationales et d’une maîtrise en Conflits, sécurité et développement à King’s College, à Londres.

7 Réponses to “Catherine Dorion”

  1. Géraldine Rondeau Says:

    jt’adooooooooooooooooooooooorrrrrrre

  2. jonathan lavigne Says:

    J’ai eu la chance de t’entendre au Francos.
    La vie est perspicace.
    Je te souhaite une vie remplie d’amour,
    sans l’agonie de la peur.

    Merci à toi Catherine.

    peace yo

  3. Hélène Says:

    J’ai eu le privilège de t’entendre à une rencontre du Bloc; très impressionnée par ton intelligence politique, ta manière d’être fidèle à ton peuple sans « bitcher » les autres. Dommage de n’avoir parlé qu’à des convertis!
    Quel bonheur si Catherine succédait à Pauline, on pourrait sûrement raviver la flamme!

    Félicitation! Ne lâche pas!

  4. Gilles Says:

    Merci Catherine pour votre article coup de poing dans le Devoir ce matin. Peut-être qu’il faudrait qu’on arrête d’être de gentilles bonnes pâtes si on veut avancer.

    Quand t’achète une voiture et que cinq ans plus tard tes pneus ne montrent aucun signe d’usure, ça veut dire que t’as un char pour rien.

    Le modèle Seymour est couleur chlorophorme. Non merci.

  5. Nadine Gueydan Says:

    Merci pour l’article du 7 mai 2011 dans le Devoir. Clair, affirmé mais sans hargne, précis pour ce qui est de l’Histoire et donc instructif. Je l’ai lu deux fois attentivement. Je cherchais à vous rejoindre par courriel et je crois avoir trouver la manière de le faire. Tous mes encouragements à continuer à vivre ainsi vos convictions parce que vos convictions convainquent.

  6. Véronique Côté Says:

    Bonjour Catherine,

    Je voulais tout simplement te féliciter pour le brillant article paru dans le devoir du 7 mai. Moi et mon conjoint avons été très heureux de voir que la cause souverainiste continu de vivre d’une façon aussi instructive et intelligente. Sache que ton implication politique est la bienvenue et que sans hésitation nous continuerons à lire tes articles si d’autres sont à venir (j’espère que oui!).

    Bravo, tu as tout notre encouragement,

    Merci.

  7. Jean Charron Says:

    Bonsoir Catherine,

    Je viens de te découvrir sur Vox en ce samedi Saint (7 mars 2012) et je suis ébloui par ton intelligence, ta poésie, ta clairvoyance, ta fraîcheur.

    Il fait bon découvrir que notre jeunesse peut être si vive, si forte, si articulée.

    Bravo !

    Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :